Forums

ericc is dreaming :: Forums :: La Communautée :: Le bar
 
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>
Frelons
Aller à la page       >>  
Modérateurs:ericc, toxxic, mich_belge
Auteur Message
ericc
sam. oct. 15 2016, 19:25
ericc

Membre enregistré #1
Inscrit(e) le: ven. avril 06 2007, 20:31
Messages: 2261
Donc une colonie de frelons ont eu la bonne idée de faire un nid sous mon toit, juste au dessus de ma chambre à coucher

Cette partie est en pente, et le plafond est en simple lambris. A priori, il y aurait les tuiles, une plaque de fibrociment (?) ou un truc rigide dans le genre, la couche d'isolation et le plafond.

Nous nous en sommes rendu compte à la fin août, début septembre, parce que parfois la nuit, on entendait comme un gratouillement et des vrombissements.
En regardant attentivement le mur extérieur, j'ai vu les frelons entrer par un trou entre la gouttière et le mur , et ressortir par un autre trou quelques centimètres plus loin.

J'aurais dû appeler les pompiers ce jour là ! cela m'aurait évité bien des ennuis par la suite

Donc, sur l'insistance de ma chère et tendre, j'ai voulu m'en débarrassé moi même ... nous étions persuadé à ce moment qu'ils n'étaient là que depuis quelques semaines !

Tout d'abord avec une bombe insecticide lambda qui traînait dans mon garage ... manifestement cela ne leurs à fait ni chaud ni froid

Ensuite, j'ai acheter un insecticide "choc" plus puissant avec un fin tube et aussi une bombe de mousse d'isolation expansible.
Par l'extérieur, j'ai balancé de l'insecticide directement dans les trous d'entrée et de sortie ... pareil, cela n'a pas eu l'air de les perturber plus que cela
Je tient à signaler que j'ai eu beaucoup de chance qu'ils ne soient absolument pas agressifs, et que de plus je suis allergique aux piqûres d'insectes en général


Ensuite, je me suis appliqué à boucher tout les trous qui étaient entre la gouttière et le mur, même ceux qui n'étaient pas utilisés par les frelons
J'ai vidé la bombe !


Une dizaine de frelons qui étaient resté à l'extérieur, se sont rassemblés sous un coude de
la gouttière et je me suis rendu compte quelques jours plus tard qu'ils étaient occupé à reconstruire un nid ... bref


4 jours après avoir bouché les trous, un après-midi, je constate des grandes traînées noires le long du mur qui "suintent" depuis le plafond, à la jonction entre le lambris et le mur
Et une odeur pestilentielle ... impossible de dormir dans la chambre !

Après avoir tergiversé 1 jour ou 2, (cela m'embêtait de devoir commencé à démonter le lambris et je devais attendre le week-end de toute façon), je me décide à retirer une latte
Et ce que je découvre n'est pas beau à voir

c'est l'isolation grandement détérioré par les frelons (je les voyais sortir du toit avec des 'flocons' de fibre de verre) et imprégné de ce liquide noirâtre et puant

Et j'entends que cela gratte assez frénétiquement

Je balance une double-dose d'insecticide choc, je ferme la porte et la fenêtre et j'attends 2h.
Quand je reviens, le sol est couvert de frelons morts ou agonisants (pas pris de photos, dommage, mais j'étais tellement choqué que cela ne m'est pas venu à l'idée sur le moment)

J'ai encore balancé de la bombe pendant 1 semaine, et toujours des frelons morts qui tombaient puis ensuite des larves assez grosses
Finalement, nous nous sommes résolu à appeler les pompiers, qui sont venu pulvérisés une poudre insecticide "retard" .... mais je pense que c'était trop tard !

Cette poudre ne tue pas immédiatement les insectes. Elle se colle sur leur corps et ainsi ils la ramène dans le nid, tuant ainsi tout les occupants du nid, larves et reine compris
Mais comme j'avais déjà décimé probablement plus de 95% de la population, il n'y avait plus personne pour diffuser dans le nid !!

des frelons morts avec le corps couvert de poudre


Donc, comme vous le comprenez, il y avait toujours des larves qui tombaient régulièrement, l'odeur, bien que moins forte, étaient toujours présente, et toujours ces gratouillement dans le plafond

A contre coeur, j'ai donc enlevé une deuxième latte et, avec une lampe torche et un miroir, j'ai vu

Juste au dessus du plafond ... à ce moment, j'étais encore persuadé d'avoir affaire à un nid de taille "raisonnable"
Pas le choix, je devais le retirer, j'ai donc enlevé 5 rangs de lattes ... et c'était pire que je ne le pensais

après avoir retirer les restes de l'isolation

mon Dieu, c'est énorme
Je n'ai aucune idée de la vitesse de "travail" d'un frelon, mais clairement ils n'étaient pas là que depuis 2 ou 3 semaines comme nous le pensions

Gros plan


Avec un grand couteau (que je n'utiliserais plus jamais), j'ai fait tombé la chose



On voit bien qu'il était "collé" sur le coté d'une poutre du toit !

les larves gigotaient encore, c'étaient elles qui "gratouillaient" et qui puent quand elles meurent et se liquéfient

A noté aussi qu'il y avait encore quelques frelons à l'agonie mais pas encore mort ... mu god, avec tout ce qu'ils se sont pris dans la tronche, c'est bestiole sont hallucinantes de résistance

Bon, ben maintenant je dois refaire la partie du plafond que j'ai cassé !
sans oublié de refaire l'isolation ....
Retour en haut
Site Internet
toxxic
sam. oct. 15 2016, 21:35
toxxic

Membre enregistré #3
Inscrit(e) le: dim. oct. 01 2006, 08:54
Messages: 1420
"Je les entends grattouiller" tu me disais... bah à part 5mm de lambris
Ouais vu les photos j'imagine mal l'inconfort

Et ouais sacré beau nid ! Je confirme que ce genre de nid ne s'altère pas , c'est un nid d’espèces nidifiant à l'abri des aléas climatique , c'est le genre de nid qui peut être restaurer par une nouvelle génération ou du moins la cellulose servira de matière première à un nid à proximité (sous ton toit donc)

Je reste ébahi par la complexité et la beauté d'un nid et ses alvéoles , l'utilisation optimisée de la surface d'utilisation , les japonais n'ont rien inventés en terme de micro-logement... Les centaines de millions d'années pour en arriver là : les hyménoptères sont là depuis bien avant les dinosaures et même sont issus d'avant l'extinction précédent celle des sauriens (extinction du dévonien qui donnera le permien : l'aire des dinosaures). Tellement bien adaptés qu'ils n'ont pour ainsi dire pas évolués en plusieurs centaines de millions d'années (En dehors de la taille mais à ces époques il y avait presque 40% d'oxygène en plus dans l'air , favorable aux grandes tailles)

C'est pas que je suis particulièrement fan des trucs qui volent et qui piquent mais je suis extrêmement curieux des solutions qu'a pu prendre l'évolution et des chemins que suit le vivant et les hyménoptères (abeille guêpe frelon et même fourmi) sont intéressantes car gravement handicapés de par leur morphologie (Le rétrécissement de leur abdomen ne leur permet de ne consommer que des aliments liquide , merci les larves de mâcher pour les autres) et sont pourtant encore là (Darwin dirait "faut des exceptions pour faire une règle")

Le nid je le nettoierais et le passerais au verni incolore et mat en bombe , c'est esthétique , tu devrais le garder

[ Édité sam. oct. 15 2016, 21:40 ]
Retour en haut
ericc
sam. oct. 15 2016, 21:46
ericc

Membre enregistré #1
Inscrit(e) le: ven. avril 06 2007, 20:31
Messages: 2261
Le nid, vu qu'il est encore plein de larves vivantes et d'autres mortes qui puent, je l'ai mis dans un sac poubelle et il va partir à la benne
Je me retient juste de ne pas le brûler ...
c'est certes une prouesse dans la fabrication, mais j'ai déjà assez de brôles à la maison (et j'entends déjà les haut cris de ma moitié )


ericc
Retour en haut
Site Internet
ericc
mer. oct. 19 2016, 20:34
ericc

Membre enregistré #1
Inscrit(e) le: ven. avril 06 2007, 20:31
Messages: 2261
J'ai besoin d'une idée :
Dans ma chambre, malgré que j'ai retiré le nid, jeter les 3/4 des lattes salies et laissé la fenêtre ouverte depuis plusieurs jours, cela pue toujours la mort
L'odeur des larves en décomposition (pourtant je peux t'assurer qu'il n'y en a plus ... enfin j'espère)

Tu n'aurais pas une idée pour faire partir cette odeur ?
Cela dépend des moments, parfois c'est très léger, des fois c'est comme les premiers jours quand le liquide coulait sur le mur (nettoyé depuis bien sur)

J'ai bombardé avec du parfum chiottes sans retombé et qui neutralise les mauvaises odeurs ... cela passe pendant quelques heures et cela revient

J'ai pensé brûler de l'encens .... si je brûle plusieurs cône en même temps

Une autre idée ?


ericc
Retour en haut
Site Internet
toxxic
jeu. oct. 20 2016, 09:00
toxxic

Membre enregistré #3
Inscrit(e) le: dim. oct. 01 2006, 08:54
Messages: 1420
À part retirer la laine de verre sur la longueur car elle doit être imprégnée et puis pas mal ont du aller crever plus loin...
Parfum , encens , ce que tu veux . Si tu n'enlèves pas la source de l'odeur... D'autant que cela risque d'attirer d'autre bestioles
Retour en haut
ericc
jeu. oct. 20 2016, 09:08
ericc

Membre enregistré #1
Inscrit(e) le: ven. avril 06 2007, 20:31
Messages: 2261
La laine de verre est enlevée, comme tu peux le voir sur les photos
Comme tu dis elle était imprégnée et de toute façon il en manquait quasi 50%

Cela fait des "compartiments" dans le toit (et je ne sais pas y accéder pas au dessus)
Les autres sont intacts donc je ne les pas enlevé

Mais tu as probablement raison, certain frelons et larves ont pu allé crevé plus loin et cela risque de sentir encore quelques temps

Pendant ce temps, je dors par terre sur un simple matelas
Font chier ces frelons !


ericc
Retour en haut
Site Internet
ericc
lun. nov. 20 2017, 17:26
ericc

Membre enregistré #1
Inscrit(e) le: ven. avril 06 2007, 20:31
Messages: 2261
Ok, je ressors ce sujet, parce que je n'ai pas envie d'en ouvrir un autre, et on est toujours plus ou moins dans le même thème

Après les frelons l'année dernière, qui m'ont obligé à refaire complètement le plafond de ma chambre, fin Août (environ), je me suis rendu compte que des "abeilles" sortaient de dessous la poutre à l'entrée

Ma porte est en retrait d'environ 20cm par rapport à la façade. Cela forme un "auvent" qui est surplombé par une poutre en chêne qui doit faire 4m de long ...
Celle-ci est prise dans les murs à chaque extrémité.
Je pense quelle est uniquement décorative et quelle ne supporte rien
Un interstice existe sous cette poutre, du coté de la porte donc, et je voyais des insectes qui entraient et sortaient.
Au début, ce ne m'a pas semblé beaucoup, mais il y en avait de plus en plus au fur et à mesure que le temps passait jusqu'à récemment.
Je pense qu'il ne fait plus assez chaud pour leur permettre de survivre à l'extérieur

J'ai toujours pensé que c'était des abeilles (je suis un noob en insectes ).
Cela m’embêtait de détruire le nid, ... Maya l'abeille, le bon miel, la pollinisation des fleurs, ... tout ça
J'avais fait une vidéo que j'ai montré à mon père ce week-end et lui me dit que ce sont des guêpes !!
Ce qui changerait beaucoup de choses
Regarde et dis mois ce qui tu en pense

L'entrée du "nid" se trouve sous la poutre à droite, sur le coté du mur, il y a un trou d'environ 1cm de large et qui doit leurs permettre de rentrer dans le dit, mur


ericc
Retour en haut
Site Internet
toxxic
lun. nov. 20 2017, 18:55
toxxic

Membre enregistré #3
Inscrit(e) le: dim. oct. 01 2006, 08:54
Messages: 1420
Je n'ai pas encore regarder la vidéo (je vais le faire tout de suite) mais rien que l'image : Guêpes
Allez la vidéo
Retour en haut
toxxic
lun. nov. 20 2017, 19:03
toxxic

Membre enregistré #3
Inscrit(e) le: dim. oct. 01 2006, 08:54
Messages: 1420
Vu la vidéo
Ce sont des guêpes européennes
Bizarre qu'elles soient encore si vives à cette période , elles vont bientôt crever et la reine va hiberné quelque part en attendant l’automne
Retour en haut
ericc
lun. nov. 20 2017, 19:34
ericc

Membre enregistré #1
Inscrit(e) le: ven. avril 06 2007, 20:31
Messages: 2261
Euh, non, je me suis mal exprimé ou tu n'a pas compris
La vidéo, je l'ai faite début Octobre

La reine, elle hiberne dans le trou ? ou à un autre endroit ?

Donc pour toi, toutes les "ouvrières" sont décédé ?
Au début, je pensais mettre un coup de mousse expansible dans le trou, mais mon père dit que les ouvrières quand elles se réveilleront, au printemps, risque de la creuser, et donc me conseillait de mettre un coup de bombe insecticide avant (ce que je peux toujours faire)

Je ne voudrais pas me retrouver comme avec les frelons, que les larves pourrissent dans les alvéoles et dégage une odeur pestilentielle.
Parce que l'idée de casser le mur ne me motive pas franchement


ericc
Retour en haut
Site Internet
Aller à la page       >>   

Allez à:     Retour en haut

Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
Powered by e107 Forum System
Temps d'exécution:0.3409s, dont0.0143de celui des requêtes.Requêtes BdD:28. Utilisation mémoire:1,538ko