Forums

ericc is dreaming :: Forums :: La Communautée :: Le bar
 
<< Sujet précédent | Sujet suivant >>
Montage de la serre
Modérateurs:ericc, toxxic, mich_belge
Auteur Message
ericc
ven. juil. 03 2020, 22:14
ericc

Membre enregistré #1
Inscrit(e) le: ven. avril 06 2007, 20:31
Messages: 2419
Donc, j'ai acheter une serre ... pas chère ! Mais bon je suis un débutant et c'est ma première serre. Je ne suis même pas sûr de comment et pour quoi je vais l'utiliser

Il s'agit de la serre tunnel Central Park Semi-pro polyéthylèn 500x300x200cm 15m² vendue chez Brico-Planit chaine de magasin de bricolage Belge, ex-Leroy-Merlin, pour le prix de 269€ mais que j'ai eu en promotion et carte de client pour 180€ et honnêtement elle ne vaux pas plus mais bon je le sais, il n'y aura pas de surprises.
c'est à peu près ce modèle mais la bâche de la mienne est transparente avec des fil de renforcement gris dedans et j'ai une arche de plus !


Avant de commencer l'installation j'ai passé plusieurs jours à visionner des vidéos de professionnels et d'amateurs qui montaient des serres tunnels plus ou moins semblable et j'ai noté un maximum d'astuces qui vont, je l'espère, me permettre de la faire durer un peu plus longtemps

Je vais vous la faire façon roman photo.
Comme d'habitude, cliquez sur les photos pour les voir en grande taille

Je ne prétends pas avoir fait tout correctement, ou que tout les trucs que j'ai appliqués vont servir à quelque chose, mais j'aurais essayé


Commençons par sourire un peu, voici les "instructions" de montage de la serre. Vous allez comprendre pourquoi j'ai passé autant de temps sur YouTube pour me faire une idée de comment procéder


Voilà c'est tout ! un texte de moins de 15 lignes dans un français approximatif, une liste des divers éléments et un plan format A5 de la position des dit éléments, le tout imprimé sur du papier toilette ... ou presque

Je dois quand même dire, pour leur décharge, que tout les tubes (sauf 1) étaient imprimés avec les numéros qui se trouvent dans la liste et sur le plan ...

Et pour la précision, j'ai tout monté tout seul !


Après beaucoup de discussions et tergiversations, nous avons décidé de l'endroit et l'orientation de la serre. Elle va se retrouver orienté (plus ou moins) Est-Ouest avec le soleil qui tape sur un coté pendant la journée.
J'aurais préféré une orientation Sud-Nord avec la porte vers le Sud (comme conseillé dans de nombreuses vidéo), mais cela posait un problème de place avec une "cabane" en brique qui se trouve juste à coté et que je ne peux pas déplacer.

J'ai donc commencé par délimiter son emplacement au sol en étant un peu "large" (+2 à 5cm). Puis, j'ai fait une tranchée sur quasiment la totalité du tour sauf devant la porte

Sur ces photos, je n'avais pas fini !! au cas ou vous m'auriez pas remarqué
L'idée de la tranchée, c'est de coincer le bord de la bâche dans la terre pour la tendre et l'arrimée dans le sol.
La jupe de la mienne est assez courte (10cm peut-être) donc je n'avais pas besoin de faire une tranchée trop profonde (mon dos vous dit merci)

Ensuite, sur une idée de ma femme, j'ai fait deux dalles de béton de chaque coté de la porte, pour placer des étagères afin d'y mettre mes semis, des pots et peut-être un peu de matériel.
La deuxième dalle n'était pas sèche au moment de la photo. J'ai mis le restant de béton dans le fond de la tranché, sans raison particulière autre que je ne voulais pas le jeter dans la nature
Je suis assez content de moi parce que c'est assez plat, moi qui ne suis, généralement, pas très doué avec le béton

Aussi, on me dit souvent que je met trop d'eau, que mon béton est trop liquide . J'en ai donc profité pour me livrer à une petite expérience.
A gauche, la première dalle coulée avec le béton tel que je le prépare habituellement. A droite, la deuxième dalle coulée avec un béton avec très peu d'eau, la texture du sable mouillé tel que l'on arrête pas de me le répéter.
Je ne sais pas vous, mais pour moi celui de gauche me semble plus dense avec assez peu de trous qui, je pense, favorisent la pénétration de l'eau et risque d'éclater le béton lorsqu'il gèle.
Enfin, je ne suis pas un expert, je peux me tromper


j'ai commencé par monter les cotés à plat sur le sol, en y allant lentement me référant en permanence au plan que j'avais copié, plastifié et scotché sur le mur du cabanon.
J'ai mis des rondelles en plus parce que j'ai eu peur que les têtes de vis passent dans les trous des tubes.
J'ai utilisé ce que j'avais, donc elles sont peut être un peu trop grande mais bon, j'avais une boite pleine qui traîne depuis des années et je n'allais pas faire 10km pour une boite de rondelles.
Au passage, dans le paquet, 1 tube était abîmés légèrement (un peu compressé à un bout, il n'était plus rond) et un tube avait 2 perçages contigus à une extrémité. Je trouve que je m'en suis sorti pas trop mal, cela aurait pu être pire. Aussi tout les éléments, y compris les vis et les boulons sont comptabilisés à l'unité près, pas un de plus (pas un de moins non plus) donc faire attention de ne pas en perdre



Ensuite, j'ai redressé le coté gauche (sur la photo) contre le grillage, j'ai placé le premier arceau du coté droit et raccordé avec le gauche. Cela à été l'étape la plus périlleuse, les poteaux de gauche s'étant coincés dans le grillage !!
Et quand il n'y a qu'un arceau, la structure est fortement instable, si elle tombe, tu risque des dégats
J'ai mis rapidement l'arceau du milieu, puis celui du bout et enfin les deux intermédiaires.
Je m'excuse de n'avoir pas pris plus de photo pendant cette partie cruciale du montage mais à ce moment là j'avais "d'autres priorités"


Enfin, j'ai montée les éléments de la face avant et de la porte. A noter que pour des raisons de praticité j'ai mis l'ouverture de la porte dans le sens opposé à ce qui est normalement prévu sur le plan, je vais y revenir.


Puis j'ai tendu des cordes entre la face avant et arrière
Tout d'abord, un fil de clôture gainé en plastique noir avec un tendeur à clôture, que j'ai empaqueté dans un bout de ... filtre de hotte aspirante (j'utilise ce qui traîne dans mon garage et qui ne me sert à rien) pour ne pas risqué d’abîmer la bache
Puis des restes de corde à linge plastifiés bleu, que j'ai remplacé pour ma femme dans la buanderie par le fil de clôture gainé plastique noir.
Et enfin, parce que je trouvais que cela ne suffisait pas, de la ficelle synthétique/plastique verte.
Les cordes et ficelles sont fixés avec des nœuds tendeurs que je peux ajuster (retendre) le cas échéant.
L'idée de tous ces fils, c'est de parfaire la forme arrondie de la bâche entre 2 arceaux et éviter que cela fasse des "poches" où la pluie et la neige pourraient s'accumuler
Un autre intérêt aussi, c'est que si je fait des plantation "grimpantes" genre Tomates (au hasard), je peux fixer sur ces fil d'autres fil sur lesquels les tomates pourront grimper


Sur toutes les arches j'ai collé une bande d'isolation / calfeutrage pour fenêtres blanche. Ceci afin d'éviter que la bâche plastique ne touche directement les tubes métalliques. En été, quand le soleil tape bien, les tubes ont tendances à chauffer. Si la bâche est en appuis direct sur les tubes elle va légèrement fondre et en tout cas vieillir plus vite.
J'ai vu une vidéo d'un gars avec une serre assez semblable à la mienne (même type de bâche) et après seulement 1 an, il avait des fuites partout le long des tubes.
La bande blanche va limiter la monté en température des tubes et éviter que la bâche ne touche directement ... enfin c'est l'idée de base

J'ai vu ce soir, que sur certaines arches, je n'ai pas été assez bas et que la bâche touche à l'endroit où l'arrondi rejoint la partie verticale. C'est une histoire de quelques centimètres, mais je vais essayé d'y remédier ce week-end
Sur ces photos on voit bien les rondelles surdimensionnées


Enfin, j'ai mis la bâche en place.
De même que pour le montage des arches, vous m'excuserez de ne pas avoir pris plus de photo, mais j'étais toujours tout seul et il y avait pas mal de vent. J'ai d'ailleurs pas mal hésiter avant de me lancer mais bon en général, pour moi, le vent est plus un allié qu'un ennemi
Je dois dire que cela n'a pas été simple mais quand même moins galère que je ne le craignais. Elle n'est pas aussi bien tendue que je l'aurais voulu non plus, surtout à l'arrière, mais la jupe est trop courte pour faire quelque chose de bien (tirer proprement sur la bâche pendant que tu l'enterre) et il y avait trop de vent
La bonne surprise est qu'il y a une porte qui s'enroule à l'arrière.

Il y avait 8 ficelles et 8 piquets genre camping, mais seulement 4 points d'attache aux angles. J'imagine qu'il est prévu d'en mettre 2 par point d'attache mais, comme les cordes de tentes, c'est gênant pour le passage, surtout en face avant.
J'en ai quand même mis 2 à l'arrière d'où viennent les vents dominants


Voilà ce que cela donne avec la porte. C'est peut être ce qui m'ennuie le plus, la porte.
Comme je l'ai dit, le sens d'ouverture ne me convenait pas.
Vu comment la serre est positionnée, si je veux rentrer dedans avec une brouette, j'aurais du faire des manœuvres incroyables. Mais le morceau de bâche pour la porte était prédécoupé pour les charnières, le loquet et les renforts. Afin de faire le moins de trous supplémentaires possible, j'ai dû la mettre dans une position peu orthodoxe (upside-down) et, sur la deuxième photo, on voit que le bout de jupe se retrouve en haut
Bon je vais devoir vivre avec et si cela m’agace de trop, je le couperais (voir même pour le recoller en bas).
J'ai quand même dû refaire quelques trous pour les charnières
On voit aussi que la bâche est fixée sur les tubes avec des rubans et des velcros ... au lieu des clips "traditionnels" mais qui sont probablement plus cher

Quelque chose que l'on ne voit pas: il y avait des "bouchons" plastiques pour mettre au bout des tubes sur les deux faces.
J'ai serré les écrous avec la visseuse, pourtant avec le débrayage sur 5 seulement, mais cela à légèrement compressé les tubes qui sont maintenant plus ovales que ronds et les bouchons de plastique (ronds) ne rentraient plus ...

Cela fait quasi 1 semaine qu'elle est installée maintenant et il y a eu pas mal de vent et de pluie et elle n'a pas bougée ... pourvu que cela dure

Dès qu'il y a un rayon de soleil, la température monte à l'intérieur mais surtout il y a beaucoup d'humidité, je me retrouve avec une forte buée sur mes lunettes et je ne vois plus rien
Il me reste encore à retirer l'herbe. Pour le reste, je ne sais pas trop, retourner la terre, je sens déjà des douleurs dans le dos rien que d'y penser ...
Je pensais acheter une "grelinette"

Si tu ne connais pas, cela à entre 3 et 5 dents, tu appuis avec ton pied sur la barre horizontale pour enfoncer les dents dans la terre, et avec les manches tu imprime un mouvement de va et vient, d'avant en arrière. Cela aère la terre sans la retourner et sans perturber les couches, ce qui est important.

Ensuite, éventuellement à la fin de l'automne, planter de la moutarde. De la brune si je trouve. en engrais vert.
La moutarde collecte les nutriments dans le sol, pousse très vite même s'il ne fait pas spécialement chaud et aère la terre. Quand elle fleurit (ou même avant), tu coupe le tout en morceau avec une cisaille (ou la tondeuse à gazon) et tu enterre le tout (à la profondeur que tu veux/peux)
Cela se décompose apportant de l'engrais et tue les champignons dans le sol afin d'éviter les maladies, et en plus le sol est ameublis par les racines
Les paysans dans le coin font tous cela en automne (mais ensuite ils labourent avec leur tracteur et enterre le tout à 15cm de profondeur)


Voilà c'est tout pour aujourd'hui.
Je ne prétend pas que cela soit la meilleure méthode pour monter cette serre mais sans instructions, sans expérience préalable et tout seul, j'aurais fait de mon mieux et espérant le meilleur


ericc
Retour en haut
Site Internet
toxxic
sam. juil. 18 2020, 06:52
toxxic

Membre enregistré #3
Inscrit(e) le: dim. oct. 01 2006, 08:54
Messages: 1504
Si je n'avais qu'une petite suggestion a faire , ce serait de mettre de l'isolant entre les écrous (et surtout tes grosses rondelles) et la bâche, si possible partout mais avant tout aux 4 angles.

C'est a cet endroit que le bâche va se déchirer en premier. Le vent , les ponts thermique (dilatation/contraction) etc , feront que les rondelles vont l'éroder inlassablement et la percer.

En dehors de ça rien a redire , tu t'es bien démerdé sans trop d'instruction , améliorant même la portance afin d'éviter la stagnation d'eau.
Pas mal pour un geek 👍

🙂
Retour en haut
ericc
sam. juil. 18 2020, 09:04
ericc

Membre enregistré #1
Inscrit(e) le: ven. avril 06 2007, 20:31
Messages: 2419
toxxic a écrit ...
Si je n'avais qu'une petite suggestion a faire , ce serait de mettre de l'isolant entre les écrous (et surtout tes grosses rondelles) et la bâche, si possible partout mais avant tout aux 4 angles.
j'ai fait ! juste après avoir poster ce message, il me restait quelques longueur de bande isolante, j'en ai mis des bouts qui couvre l'arrondi ET les écrous/rondelles, partout.
J'aurais fait mon maximum je crois. J'ai vu dans plusieurs vidéo que l’espérance de vie de ce type de bâche est de 2 ans seulement . J'espère en atteindre 5

toxxic a écrit ...
C'est a cet endroit que le bâche va se déchirer en premier. Le vent , les ponts thermique (dilatation/contraction) etc , feront que les rondelles vont l'éroder inlassablement et la percer.

j'avais une petite serre de balcon: une étagère de 50cm de large recouvert d'une "tente" plastique. Je l'ai utilisé pour mes semis cette année. Je l'avais mise dans un coin sur le coté de la réserve de bois, lestée avec des briques de ciments (il y a quelques années, je l'avais mise sur ma terrasse et lors d'un orage violent la mini serre à traversé la terrasse en volant)
Après avoir monté la grande serre, j'ai démonté la petite: le plastique de la tente était littéralement fondu/collé sur les armatures !!

Aussi, j'ai acheté 2 thermomètres mini/maxi: 1 dehors et 1 dans la serre. Je vois qu'au moindre rayon de soleil, la température monte presque exagérément dans la serre. Hier 21° au max à l'extérieur et 35° dans la serre !!
Maintenant j'ouvre les 2 portes en plus de toutes les "fenêtres" mais je vais devoir mettre un filet d'ombrage dessus l'année prochaine quand j'aurais des cultures dedans

toxxic a écrit ...
En dehors de ça rien a redire , tu t'es bien démerdé sans trop d'instruction , améliorant même la portance afin d'éviter la stagnation d'eau.
Pas mal pour un geek 👍

🙂
Merci Monsieur
Ce qui m'inquiète juste, c'est le fait d'avoir trop vissé sur les tubes et de les avoir légèrement écrasé, ovalisé ... j'ai peur d'avoir réduit leur résistance


ericc
Retour en haut
Site Internet
ericc
lun. juil. 20 2020, 21:10
ericc

Membre enregistré #1
Inscrit(e) le: ven. avril 06 2007, 20:31
Messages: 2419
Donc, j'ai retourné la terre !!
Je pense en avoir déjà parlé mais le voisin 2 maisons plus loin, à acheter le terrain entre nous et lui, pour être sûr que personne ne viendrait construire une maison juste à coté de chez lui, et être tranquille
Dans un sens cela m'arrange, puisque de ce coté là au moins, je n'ai pas de voisin direct
Mais de l'autre coté, il a "planté" au milieu du terrain une rangée de diverses espèces de peupliers ... qui font maintenant 10 ou 20m de haut.
Ces arbres sont à au moins 10m de ma clôture et, légalement je ne peux pas faire grand chose

Bref, le fait est que les peupliers cela fait des racines qui s'étalent looooiiiinn autour du tronc ... et j'en ai trouvé plein en retournant la terre, et pas des petites ... j'en ai même plier une dent de la grelinette

Donc, je suis revenu à des méthodes anciennes à retourner la terre à la bêche, en espérant que cela sera la seule fois ...
Je peux te dire que j'en ai bavé, d'une part pour retourner la terre en soit, puis à cause des racines longues et épaisses, ensuite des gros cailloux dans le reste de la parcelle et pour finir, dans la serre, même s'il ne faisait que 21°C à l'extérieur et que les deux portes étaient ouverte, il faisait quasi 30°
J'ai bu presque 4L d'eau et probablement transpirer autant ... la sueur coulait sur mes lunettes et j'était obligé de m'arrêter toutes les 20min pour m'éponger et sécher les verres

Un échantillons des racines

On voit le bout de ma botte, pour donner une idée de la taille

Le résultat


Il me reste à casser les mottes, et égaliser au mieux mais ce sera pour demain

Je pense que je vais le sentir ce soir en me couchant


ericc


Retour en haut
Site Internet
ericc
mer. juil. 22 2020, 09:18
ericc

Membre enregistré #1
Inscrit(e) le: ven. avril 06 2007, 20:31
Messages: 2419
Hier, j'ai cassé les mottes !
Cela m'a pris des heures, avec le râteau, la bêche, le plantoir et à la main.
J'ai enlevé pas mal de cailloux, de racines
La terre était bien égalisée
J'ai vidée 5 sacs de "terreau universel", le moins cher que j'ai trouvé, que j'ai bien étalé au râteau. Puis je suis passé avec l'aérofourche pour l'incorporer à la terre.
Première chose, je pense que je l'ai déjà dit, mais c'est beaucoup plus facile et rapide avec l'aérofourge (grelinette) quand la terre a été préparé un minimum.
Deuxièmement, en faisant cela, j'ai aussi fait remonté quelques mottes et encore des racines de peuplier ... qui n'ont pas offert de résistance : un bout qui dépasse on tire dessus et cela vient tout seul et des fois des morceaux assez long

Je ne pense pas à nouveau casser les mottes dans l'immédiat ... j'ai d'autres choses de prévu. Mais ce matin, cela sentait bon l'humus dans la serre


ericc
Retour en haut
Site Internet
 

Allez à:     Retour en haut

Fil d’informations pour ce sujet: RSS 0.92 Fil d’informations pour ce sujet: RSS 2.0 Fil d’informations pour ce sujet: RDF
Powered by e107 Forum System
Temps d'exécution:0.1184s, dont0.0120de celui des requêtes.Requêtes BdD:27. Utilisation mémoire:3,162ko